Skip to content

The French Institute Galway

Get the Flash Player to see this player.
Flash Image Rotator Module by Joomlashack.
The French Institute Galway, Ireland
The French Institute Galway, Ireland
The French Institute Galway, Ireland
The French Institute Galway, Ireland
The French Institute Galway, Ireland

You're here:Home arrow Culture arrow Blog arrow Les francais en vacances

French Institute Galway Blog

A short description about your blog


Jul 12
2011

Les francais en vacances

Posted by parlons in Untagged 

Niveau : Intermédiaire(B1)/Avancé (C1)

Lisez l'article extrait de l'Express, puis réalisez le quizz pour vérifier votre compréhension !

Selon un sondage, 60% des Français ne quitteront pas le pays cet été. Une hausse de 6 points sur un an.

Les vacanciers français trouveront encore cet été le bonheur près de chez eux, avec une nette préférence pour les cotes ensoleillées, tandis que les étrangers, qui avaient boudé l'Hexagone l'an dernier, semblent prêts à revenir. 

Globalement, la fréquentation s'annonce stable ou en légère progression par rapport à une année 2009 marquée par la crise et sauvée par le tourisme hexagonal, selon des données recueillies par les bureaux régionaux de l'AFP. 

 

AFP/Archives/Frank Perry

La plage de la Baule le 23 mai 2011 

L'an dernier, les arrivées de touristes étrangers en France ont accusé un repli de 6% (-17,3% pour les Britanniques) contre une baisse de 3,2% du nombre de touriste français. 

Les vacanciers auront cette année encore l'oeil rivé sur leur porte-monnaie pour réduire leur facture transports par exemple. Selon le baromètre Ipsos-Europ Assistance, 60% des Français ont ainsi annoncé leur intention de rester en France, soit une hausse de 6 points sur un an. 

La mer attire toujours autant: 37% des Français y partiront cet été, selon un autre sondage TNS Sofres. 

Destination phare, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur évoque de "bonnes perspectives" pour cet été, la Chambre de commerce et d'industrie de Nice pronostiquant même "un été meilleur qu'en 2009". 

La Corse espère battre son record de l'an passé (3,2 millions de séjours, +6% par rapport à 2008) tout comme le Languedoc-Roussillon (103 millions de nuitées). 

Dans le Nord en revanche, le moral est en berne. De la Côte d'Opale à la baie de Somme, la tendance est à "une réduction des dépenses et des séjours plus courts". 

En Bretagne, la moitié des professionnels consultés se disent satisfaits des perspectives pour l'été, malgré des réservations poussives la première quinzaine de juillet. 

L'Aquitaine attend, comme l'an dernier, moins d'étrangers mais plus de Français. 

En dépit des ravages de la tempête Xynthia, le Comité de tourisme de Vendée parle de perspectives "stables ou en augmentation". En Charente-Maritime, après une avant-saison "maussade", l'été se "présente bien". 

Les Britanniques qui avaient fait défaut l'an dernier ne sont pas encore de retour dans le Limousin. 

En Normandie, les espoirs se portent sur l'ouverture d'une ligne aérienne entre Deauville et London-City pour enrayer la chute de 41,7% du nombre de nuitées des Britanniques depuis 2003. 

De Nice à Paris, la baisse de l'euro face au dollar est applaudie. "Ca va stimuler la reprise" du tourisme nord-américain, explique le comité régional du Tourisme Riviera-Cote d'Azur. 

"Une partie importante" des touristes étrangers à Paris utilise le dollar, rappelle le directeur général de l'Office de Tourisme de la capitale, Paul Roll, citant "Américains, Japonais, Russes, Brésiliens ou Chinois". 

La montagne devrait connaître une belle saison avec des taux de réservation dans les résidences de tourisme en hausse de 4% en Savoie et Haute Savoie. 

Le camping, toujours dans l'air du temps, restera une valeur sûre. La Fédération de l'hôtellerie de plein air table sur une hausse de 4 à 5% de la fréquentation. 

Aux Gîtes de France, l'optimisme est plus mesuré avec des réservations en hausse d'environ 1%, soit moins qu'en 2009 (+2%). Mais celles de dernière minute devraient assurer le remplissage. 

"Il faut rester serein, de plus en plus de personnes réservent très tard, voire même le vendredi pour le samedi", note Jean-Louis Dubrule, de Belambra (ex-VVF Vacances), numéro un des clubs de vacances en France, qui annonce une progression de 4% de son chiffre d'affaires à fin mai. 

 

 Cet article est extrait de l’Express.fr

 

Lisez l'article extrait de l'Express, puis réalisez le quizz pour vérifier votre compréhension ! 

 

 

 

Comments (0)Add Comment

Write comment

security code
Write the displayed characters


busy

   Share this page:         Follow us on: 

Login/Register

Popular Tags

Latest Comments

Exercices niveaux Im...
This Cortez Nylon shoes on the use of color in the...
Welcome to our Blog
Great feature - I look forward to posting often